fr en es pt
astronomie
 
Contacter l'auteur rss astronoo
 
 


Mise à jour 20 mai 2023

Planète Vénus

Caractéristiques de la Planète Vénus

Image : La sonde Magellan a cartographié précisément la surface de Vénus en utilisant des altimètres radars travaillant à des longueurs d'onde auxquelles les nuages vénusiens sont transparents. Ceci a permis de reconstituer par ordinateur le relief de la planète en images de synthèse.
Crédit : E. De Jong et al. (JPL), MIPL, Magellan Team, NASA.

Caractéristiques de la Planète Vénus

Vénus souffre d'un effet de serre intense, son ciel est couvert en permanence, elle semble avoir été recouverte entièrement par de la lave volcanique. Ces caractéristiques font de Vénus une planète fascinante et extrêmement inhospitalière, avec un climat infernal et des conditions extrêmes qui la distinguent des autres planètes telluriques du système solaire.

L'effet de serre extrême : Vénus possède l'atmosphère la plus dense de toutes les planètes telluriques du système solaire. Cette atmosphère dense est composée principalement de dioxyde de carbone (CO2), avec des traces de gaz tels que le diazote et le soufre. L'effet de serre résultant est si intense qu'il a provoqué un phénomène de serre extrême, ce qui fait de Vénus la planète la plus chaude du système solaire, avec une température de surface moyenne d'environ 470 °C (878 °F), plus chaude que Mercure malgré sa proximité avec le Soleil.

Pression atmosphérique écrasante : En raison de son atmosphère dense, la pression atmosphérique à la surface de Vénus est extrêmement élevée, atteignant environ 92 fois celle de la Terre. Cela équivaut à la pression que l'on ressentirait à une profondeur d'environ 1 km sous l'océan sur Terre.

Rotation rétrograde lente : Contrairement à la plupart des planètes du système solaire, Vénus présente une rotation rétrograde, c'est-à-dire qu'elle tourne dans le sens inverse de sa révolution autour du Soleil. De plus, sa rotation est exceptionnellement lente, avec une période de rotation de près de 243 jours terrestres, ce qui signifie que les jours vénusiens sont plus longs que ses années.

Épaisse couche de nuages : La couche nuageuse de Vénus est épaisse et composée principalement d'acide sulfurique. Ces nuages sont si denses qu'ils enveloppent entièrement la planète, empêchant toute observation directe de sa surface depuis l'espace.

Phénomène de super-rotation : Les vents dans l'atmosphère de Vénus se déplacent extrêmement rapidement, créant un phénomène de super-rotation. Les vents atmosphériques peuvent atteindre des vitesses allant jusqu'à 360 km/h (225 mph), bien plus rapides que la rotation de la planète elle-même.

Relief volcanique : La surface de Vénus est marquée par de vastes volcans et des plaines volcaniques étendues. Les volcans de Vénus sont parmi les plus grands du système solaire, avec des volcans boucliers s'étendant sur des centaines de kilomètres. De plus, la surface est peu cratérisée, la densité des impacts de météorites est la même sur toute la surface de la planète. Ce qui veut dire que les cratères ont moins de 500 millions d'années, la trace des anciens cratères a été effacée. Cela prouve qu'il y a eu une activité volcanique importante, il y a environ 500 millions d'années. Aucun cône fumant n'a été observé, il semble qu'il y a aucune activité volcanique, aujourd'hui. Tous les reliefs, à part le relief du mont Maxwell, ont des noms de femmes (Ève, Hélène, Cléopâtre, Ishtar, Leda, Aphrodite, Diana, Innini (déesse de la fertilité babylonienne)...).

Les missions spatiales vers la Planète Vénus

Entre 1961 et 1983 : la série de 18 missions Venera (Union soviétique) a été lancée par l'Union soviétique pour explorer Vénus. Ces missions comprenaient des atterrisseurs et des sondes qui ont transmis des données sur l'atmosphère, la surface et le climat vénusien. Les missions Venera ont permis les premiers atterrissages réussis sur une autre planète.

1962 : la sonde Mariner 2, lancée par la NASA, a survolé Vénus avec succès le 14 décembre 1962, devenant ainsi la première mission à réussir une rencontre rapprochée avec une autre planète. Elle a effectué un survol de la planète, recueillant des données sur l'atmosphère et la température de surface. Cependant, la première mission à atterrir avec succès sur Vénus a été réalisée par l'Union soviétique avec la mission Venera 7 en 1970.

1978 : la mission Pioneer Venus (États-Unis) a été lancée en 1978 par la NASA. Elle comprenait deux sondes, une sonde atmosphérique qui a pénétré dans l'atmosphère de Vénus et une sonde orbitale qui a étudié l'atmosphère, les nuages et les caractéristiques géologiques de la planète.

1989 : la mission Magellan (États-Unis) de la NASA était une sonde orbitale qui a cartographié presque entièrement la surface de Vénus en utilisant des techniques de radar. Elle a fourni des images détaillées de la topographie, des montagnes, des volcans et des cratères de Vénus.

2005 : la mission Venus Express de l'Agence spatiale européenne a été conçue pour étudier l'atmosphère et le climat de Vénus. La sonde orbitale a collecté des données sur la composition atmosphérique, les vents, les nuages et les caractéristiques de surface.

2010 : la mission de l'Agence japonaise d'exploration aérospatiale (JAXA), la mission Akatsuki était une sonde orbitale destinée à étudier l'atmosphère et le climat de Vénus. Elle a fourni des observations détaillées sur la dynamique atmosphérique et les phénomènes météorologiques de la planète.




1997 © Astronoo.com − Astronomie, Astrophysique, Évolution et Écologie.