fr en es pt
astronomie
 
Contacter l'auteur rss astronoo
 
 


Mise à jour 14 mai 2023

Le supervolcan de Yellowstone

Le supervolcan de Yellowstone

Image : De la vapeur s'élève du Grand Prismatic Spring, l'une des surfaces hydrothermales les plus fascinantes du parc national de Yellowstone.
Crédit : TOM MURPHY National Geographic Creatve

Le supervolcan de Yellowstone

Le supervolcan de Yellowstone est un système volcanique situé principalement dans le parc national de Yellowstone, dans le Nord-Ouest des États-Unis. Il est considéré comme l'un des plus grands supervolcans du monde et a connu trois superéruptions majeures au cours des derniers millions d'années, depuis animé de phénomènes telluriques plus discrets..

Le supervolcan de Yellowstone est caractérisé par une vaste caldeira, qui est une dépression géologique résultant de l'effondrement du sol après une éruption volcanique majeure. La caldeira de Yellowstone mesure environ 72 km de long, 55 km de large et s'étend sur une superficie d'environ 1 500 kilomètres carrés. Elle est dominée par le lac Yellowstone et est entourée par les montagnes Rocheuses.

Sous la caldeira de Yellowstone se trouve une immense chambre magmatique, qui est une réserve souterraine de magma fondu. La chambre magmatique de Yellowstone est particulièrement vaste et est estimée à plusieurs dizaines de km de large et plusieurs dizaines de km de profondeur. Elle contient d'énormes quantités de magma, qui peuvent alimenter des éruptions volcaniques d'une ampleur exceptionnelle.

Yellowstone est célèbre pour son activité géothermique, qui se manifeste par la présence de geysers, de sources chaudes et de bassins de boue bouillonnants. Le plus célèbre geyser de Yellowstone est Old Faithful, qui érupte régulièrement en projetant de l'eau chaude et de la vapeur dans les airs. L'activité géothermique est le résultat de l'interaction entre le magma chaud et les réservoirs d'eau souterrains.

Au cours des derniers millions d'années, le supervolcan de Yellowstone a connu trois superéruptions majeures, qui sont considérées comme parmi les plus puissantes éruptions volcaniques de l'histoire de la Terre. Ces superéruptions se sont produites il y a environ 2,1 millions, 1,3 million et 640 000 années. Elles ont projeté d'immenses quantités de cendres volcaniques, de gaz et de matériaux dans l'atmosphère, modifiant le paysage environnant et ayant un impact significatif sur le climat mondial.

Le supervolcan est caractérisé par des périodes d'activité sismique et géothermique, suivies de périodes de calme. Au fil du temps, il a connu des cycles d'éruptions volcaniques majeures, séparées par des périodes d'inactivité qui peuvent durer des milliers voire des millions d'années. Les superéruptions ne se produisent que rarement à l'échelle de la planète (≈tous les 650 000 ans).

La loi de Gutenberg-Richter (1949)

La loi de Gutenberg-Richter est une loi empirique qui s'applique à de nombreux types de phénomènes catastrophiques, tels que les tremblements de terre, les éruptions volcaniques, les inondations, les ouragans, les tsunamis, les avalanches, etc.
Formule : log N = a - bM
- log N représente le logarithme décimal du nombre total de séismes d'une magnitude égale ou supérieure à une valeur donnée,
- M est la magnitude limite à partir de laquelle les séismes sont inclus dans l'analyse,
- a est un paramètre qui détermine le niveau d'activité sismique de base,
- b est un coefficient qui contrôle la décroissance de la fréquence des séismes avec l'augmentation de la magnitude.
En d'autres termes, cette formule indique que le nombre de séismes d'une magnitude donnée est proportionnel à une puissance négative de la magnitude. Ainsi, à mesure que la magnitude des séismes augmente, leur nombre diminue exponentiellement.

Il y a environ 1500 volcans terrestres actifs dont une soixantaine entrent en éruption tous les ans.


1997 © Astronoo.com − Astronomie, Astrophysique, Évolution et Écologie.
"Les données disponibles sur ce site peuvent être utilisées à condition que la source soit dûment mentionnée."