fr en es pt
astronomie
 
 
 
 
        rss astronoo
Imprimer
   Catégorie : matière et particules
Mise à jour 21 mars 2022
  Superposition d'ondes

Image : Les interférences concernent toutes les particules quantiques. Des interférences ont été observées avec des électrons, des photons, des neutrons, des atomes et même des molécules.
Ces phénomènes d'interférence, typiques des ondes, sont tous observés expérimentalement dans le monde microscopique mais disparaissent dans le monde macroscopique classique.
Deux ondes du même type de propagation (mécanique ou électromagnétique) sont capables de s'ajouter entre elles. C'est pour cette raison que nous observons des interférences.
Dès que la particule arrive dans le monde classique, son énergie se réduit soudainement en un point sur l'écran que l'on peut alors situer car il a pris l'apparence d'un corpuscule. C'est après la réduction du paquet d'ondes que l'on aperçoit sur l'écran les points d'impact des particules envoyées une par une sur les fentes de Young.

    
  
Energy levels of the electron in the atom H
n=1 Fundamental level,
lowest energy
E1=-13.6/12 =-13.6 eV
n=2 First excited level E2=-13.6/22 =-3.4 eV
n=3 Second excited level  E3=-13.6/32 =-1.51 eV
n=4 Third excited level  E4=-13.6/42 =-0.85 eV
n=5 Fourth excited level  E5=-13.6/52 =-0.54 eV
n=6 Fifth excited level  E6=-13.6/52 =-0.38 eV

Image : L'équation de Schrödinger conçue en 1925 est une équation fondamentale en mécanique quantique non relativiste. Si l'on résout l'équation, on connait tout sur le système.
H(t)|Ψ(t)> = iℏ d/dt |Ψ(t)> permet par exemple de calculer précisément l'ensemble de toutes les valeurs de l'énergie que peut prendre un atome d'hydrogène.

           
La vallée de stabilité des noyaux
Superpositions d'états quantiques...
           
   
1997 © Astronoo.com − Astronomie, Astrophysique, Évolution et Sciences de la Terre.
Directrice Artistique & Créative : Mylène Simoes
Contact    Mentions légales