fr en es pt
astronomie
 
 
 
 
        rss astronoo

Satellite GAIA

   Catégorie : sondes et télescopes
Mise à jour 15 décembre 2013
  Satellite GAIA et Voie Lactée

Image : Le satellite Gaia, construit à Toulouse (France) par Astrium. Dans la Grèce antique, au IIe siècle avant notre ère, Hipparque de Nicée (-190 à -120 av. J.C.) mesura minutieusement à l’œil nu la position de plus d’un millier d’étoiles. Hipparque a produit le premier catalogue stellaire. Hipparcos (HIgh Precision PARallax COllecting Satellite), le premier satellite d’astrométrie (1989- 1993), a fourni les coordonnées célestes de quelque 120 000 étoiles, avec une précision 10 à 100 fois plus grande que les catalogues précédents, établis à l’aide d’instruments au sol. Après le satellite Hipparcos, c'est au tour de GAIA, le géomètre-topographe, d'arpenter la Galaxie avec des miroirs nettement plus grands, et de cartographier en 3D plus d’un milliard d’objets (étoiles, planètes, pulsar, quasars,...). Avec Soyuz, Ariane 5 et Vega au Centre Spatial Guyanais, Arianespace est le seul opérateur au monde à lancer toutes les charges vers toutes les orbites, des plus petits aux plus grands satellites géostationnaires, des grappes de satellites pour les constellations à la desserte de la Station spatiale internationale (ISS). Crédit : astronoo

Il est plus juste de dire "théorie générale de la relativité" que "théorie de la relativité générale", c'est la théorie qui est générale et non la relativité. La théorie générale étend la théorie restreinte de la relativité, à la gravitation.
Pour les puristes, la théorie générale de la relativité est une théorie relativiste de la gravitation élaborée entre 1907 et 1915 principalement par Albert Einstein. Marcel Grossmann et David Hilbert sont également associés à cette réalisation pour avoir aidé Einstein à franchir les difficultés mathématiques de la théorie. La théorie générale de la relativité énonce que la gravitation est la manifestation de la courbure de l'espace-temps, produite par la distribution de la matière et de l'énergie. La mesure de la courbure moyenne de l'espace-temps est égale à la mesure de la densité d'énergie (Gij = χ Tij) Gij est le tenseur d'Einstein qui représente la courbure de l'espace-temps en un point, Tij est le tenseur énergie-impulsion qui représente la contribution de toute la matière et énergie à la densité d'énergie en ce point du champ gravitationnel. χ est un simple facteur dimensionnel, permettant d'exprimer l'équation dans les unités usuelles et de faire correspondre l'équation à la réalité physique et à la valeur observée de la constante gravitationnelle.
Un quasar, quasi-stellar astronomical radiosource ou source de rayonnement quasi-stellaire, est une galaxie dont le noyau est très énergétique. Les quasars sont les objets les plus lumineux de l'univers. Plus précisément, le quasar est la région entourant un trou noir supermassif situé au centre d'une galaxie massive. Les quasars permettent de mesurer le temps de rotation de la Terre ou le jour solaire avec une grande précision.
 
           
   
1997 © Astronoo.com − Astronomie, Astrophysique, Évolution et Sciences de la Terre.
Directrice Artistique & Créative : Mylène Simoes
Contact    Mentions légales  
point de lagrange
Points de Lagrange,
L1 L2 L3 L4 L5...